AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Constance F. Delorme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Awen Benigan

avatar

A ◆Awen Benigan
Amazone - reine ♠

MessageSujet: Constance F. Delorme Ven 31 Jan - 15:34



 Constance Flore, Delorme






28 ans
Célibataire
Sophia Bush
Personnage libre

Fiche crée par Eledhwen Canir
? Adjectif
? Adjectif
? Adjectif
? Adjectif
? Adjectif
? Adjectif

Mon histoire

A compléter
Elle a vécu les sept premières années de sa vie dans un villages des Monts de Riva. Elle avait huit frères et soeurs. Parmit eux comptés le futur chef du village. Sa famille comptait parmit les plus riches du village, mais ils n'hésitaient jamais à donner aux plus pauvres. Elle grandissait dans une famille unie, heureuse, fière de ses origines. Elle pensait que ça ne s'arrêterait jamais, et puis sa mère qui avait un jour était prêtresse, avant d'arrêter pour se marier, mourut d'une longue maladie. Le prêtre qui s'occupa de la messe funéraire vit en Constance une prêtresse d'Aphrodite : dans sa façon de bouger, dans sa manière d'être avec les gens. Elle respirait la grâce divine à ses dires! Son père accepta de se séparait de sa fille chérie pour qu'elle est une belle vie. Une famine était entrain de dévastée les villages alentours, et elle se rapprochait, il ne pourrait nourrir sept bouches plus la sienne. Et puis si plus tard, elle voulait se marier, ne pas être prêtresse comme l'avait fait sa mère, elle pourrait toujours revenir au village, il lui avait promit!

¤♥¤


La première chose que Constance du faire entant que prêtresse novice fut de se rendre à la grotte du prophète. Il essayerait de connaître la parole des dieux à son sujet. Constance avait vraiment eu très peur. Il lui avait prédit un bel avenir au service d'Aphrodite. La petite en doutait fortement! Puis elle est devenue prêtresse novice. Les plus âgées lui enseignait tout se qu'elle devait savoir aussi bien sur la Déesse de l'amour, que sur les autres dieux. Elle apprit à lire et à écrire. Elle avait le don de parler aux gens, mais surtout de les écouter.
Elle devient une femme sans même s'en rendre compte! Les années passent, et elle sait le minimum pour pouvoir servir au mieux sa déesse.
Elle rencontre des hommes qui demande sa main , à la déesse elle-même. A chaque fois, Constance refuse : Elle n'était pas prête.


¤♥¤


Il y a quelque temps la mère des soeurs tomba gravement malade. Elle avait toujours prévue le meilleur pour Constance. Elle l'appela à son chevet, et lui demanda si elle serait d'accord pour prendre sa place. Le prophète lui avait promit un grand avenir, le voilà tout tracé!
Pour le moment, Constance réfléchit. Elle n'a jamais trouvé l'amour, celui qui lui donnerait l'occasion de se marier et de retourner dans son village pour retrouver sa famille, et puis elle a apprit à aimer son "métier".
Elle passe ses journées à prier et à donner tous se qu'elle a aux plus pauvres. Elle ne veut pas changer sa vie. Celle qu'elle a lui convient très bien! Au point de devenir la mère de toutes les soeurs d'Aphrodite? Rien n'est moins sur!


Mon caractère

[A compléter]
Constance est la force tranquille des prêtresses de Riva en générale, et plus principalement de son temple. Elle a du charme mais ne s'en rend pas compte, et puis les hommes... ils ne l'intéressent pas de toute façon. Elle est toujours aussi naïve que le jour où elle a été emmené au temple. On ne sait jamais à quoi s'attendre avec elle. Elle peut-être aussi bien sage, et muette comme une carpe lorsqu'elle est en société, que bavarde comme une pie en présence de seulement une ou deux personnes. Vous ai-je dis à que point elle est patiente? Vous pouvez venir lui parler pendant des heures, à des heures indues; elle vous écoutera toujours


Mon physique

[A compléter]
De loin, elle ressemblait à toutes les prêtresses de Riva. Elle portait une longue tunique blanche, parfois noire( ou marron). Sa capuche caché ses yeux marrons, et ses cheveux bruns bouclés parsemant son visage, lorsqu'elle se trouvait face au vent. Si l'on a la chance de voir autre chose que son visage, l'on comprend mieux pourquoi elle a été choisit pour servir la déesse Aphrodite. Elle inspire l'amour à n'importe quel homme ne la voyant rien qu'un instant.
Elle ne sait pas se battre. Elle a la force des dieux avec elle, pas besoin de violence! Sa se voit très bien d'ailleurs, car on ne pas dire qu'elle soit musclé comme une amazone, ou comme une villageoise( elle ne travaille pas à la force des bras, c'est évident aux premiers abords)


© Never-Utopia

_________________
Mon peuple, mon combat....

Ma fille, mon mari, ma famille....
Revenir en haut Aller en bas

Constance F. Delorme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Nous sommes noirs et très beaux » Eloge de Anténor Firmin
» L’anti-intellectualité, arme des ploutocrates.
» { Ophelia Delorme }
» Ivy Delorme
» LOUIS JOSEPH JANVIER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amazons Warriors :: Avant tout :: Postes Vacants :: Prêtres-