AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Asay Olore [Guerrier indépendant][finie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Asay Olore

avatar

ME ◆Asay Olore
Guerrier - Assassin ♠

MessageSujet: Asay Olore [Guerrier indépendant][finie] Ven 29 Juin - 7:30





    OLORE
    ASAY


    "Par le sang, je te vengerai ma lune étoilée"

    IDENTITÉ






        ▬ Nom et Prénom : Olore Asay

        ▬ Âge : 27 ans

        ▬ Surnom : Say

        ▬ Sexe : Masculin

        ▬ Profession : Assassin

        ▬ Situation Sentimental : Aeleris. Sa belle. Sa douce. Hélas tuée la veille de leur mariage....


        ▬ Groupe : Guerrier indépendant





    Qualités // Défauts






    VOTRE PASSÉ / VOTRE AVENIR



    ▬ Histoire : : Asay vit le jour au coeur de l'hiver alors que la neige recouvrait les montagnes. Ainé de la famille, il prit très vite ses responsabilités à coeur, oubliant même de vivre tandis que le bien être des siens passait avant le reste. Combien de fois le jeune garçon veilla sur son frère. Combien de fois il dut se fondre dans la forêt pour aller chasser. Pour apporter nourriture et bois au sein de la maisonnée.

    Dressée entre deux collines, celle-ci était plutôt éloignée du village, le froid et l'isolement les empêchant de le rejoindre alors qu'ils avaient apprit ainsi à se débrouiller.

    « Notre famille vit ici depuis des générations. Nos ancêtres sont nés dans les montagnes et nos enfants feront de même. Nous sommes l'esprit des monts. Les protecteurs des dunes.... »

    Chaque soir, Jana leur racontait des histoires. Des histoires vécues par leurs propres ancêtres. Ô combien, Asay comme Morgan aimaient à l'écouter. Ô combien, ils grandirent avec l'esprit et le courage de la famille Olore. Vivre parmi les montages et s'imbiber de leurs forces. Apprendre l'honneur et gagner en sagesse.

    ****

    Les années passèrent et les garçons grandirent. Désormais considéré comme un homme, Asay connu ses première victoires. Ses premiers plaisirs. Ses premiers amours. Ô combien, il ne pourra jamais oublier ce jour. Ce jour où ses iris avait rencontré celle qui partagerait sa vie. Celle qui fit chavirer son coeur en un seul regard.

    Le corps dressé. Sa main prenant appui sur la manche nacrée de son épée, le jeune homme veillait une fois de plus sur les siens. Sur sa mère qui faisait chauffer de l'eau dans une marmite. Sur son frère à qui il apprenait l'art et la manière de combattre. De chasser comme il avait lui même apprit dans le passé.

    - Tend bien ton arc et ne quitte jamais la cible.

    Une silhouette. Sa robe flottant sous l'air du vent et ses caresses. Assise dans une charrette, celle-ci venait prodiguer des soins. Des soins qu'ils ne pouvaient nullement se permettre dans cette partie de Riva la plus reculée et la plus froide.

    Quittant brièvement Morgan des yeux pour les glisser vers elle, Asay fut immédiatement frappé par sa beauté. Par la délicatesse de son visage. Par sa chevelure tressée qui descendait avec grâce sur son épaule. Oui. Elle était d'une grande beauté. Une beauté pure qui différait de celle des courtisanes.

    Un bruit. Une pointe s'insérant au beau milieu de la cible. Tournant la tête sur le côté, un fin sourire vint étirer ses lèvres. Un sourire fraternel qu'il adressa au jeune Olore dès lors que celui-ci en fit de même.

    - Tu progresse à vu d'œil Morgan. Père sera fier de toi.

    Brisant son immobilité, Asay se dirigea vers son frère. Doucement, il lui tapota l'épaule, ses prunelles d'un bleu foncé s'amarrant de plus belle vers la guérisseuse tandis que celle-ci venait de se présenter à Jana. Si douce. Si belle. Si gracieuse et forte. Oui. L'homme était conquit. Attiré par cette inconnue dont la peau contrastait fortement avec la neige....

    ****

    La maladie. Cruelle et soudaine, elle avait atteint depuis quelques mois leur père. Allongé sur son lit, celui-ci toussait. Des soubresauts. Sa poitrine se soulevant à chaque respiration. Comme il souffrait. Comme il essayait cependant de se montrer fort. Vaillant tel un véritable Olore.

    Accroupie à ses côtés, la jeune femme essuyait lentement son front dégagé. Au fond de son coeur, elle savait. Elle savait qu'il était condamné. Que ses soins n'y changerait pas grand chose. Plongeant son chiffon dans une bassine, Aeleris demeurait parfaitement silencieuse. Focalisée sur son patient comme pour l'accompagner au mieux dans sa souffrance.

    - Comment va t-il?

    Une voix. Une voix rauque brisant le court du silence. Sursautant, la jeune femme planta son regard dans celui de l'inconnu. Elle ne l'avait nullement entendu entrer, un fin sourire étirant ses lèvres alors qu'elle entreprit ainsi de se relever.

    «Je préfère être franche avec vous mais je crains qu'il ne passera pas le reste de l'hiver. Il se bat pour survivre cependant la maladie le ronge littéralement de l'intérieur. »

    Hochant la tête dans une allure à la fois noble et impénétrable, Asay se positionna à son tour au côté de son père. Avait-il peur? Était-il terrorisé à l'idée de le perdre? Aussi étrange que cela puisse paraître, il n'en était rien, l'homme posant un genou sur la surface du sol tandis que sa main vint prendre délicatement celle moite du malade.

    - Jadis, il nous a apprit à ne pas la craindre. A l'accepter quand viendrai l'heure du dernier jugement. Il a vécut avec courage et il mourra avec honneur.

    Car là était le destin de chaque homme. Car là était le cycle de la vie. Par la maladie, la tristesse ou la guerre, l'être humain était voué à mourir tôt ou tard. A connaître l'autre monde pour rejoindre les anciens dieux. Pour rejoindre les esprits et connaître une nouvelle existence.

    « Votre père semble être quelqu'un de sage et de réfléchis. La mort est souvent sujette au silence. Elle terrorise. Elle est celle qui dépasse nos connaissances...»

    S'essuyant les mains, Aeleris baissa légèrement la tête. La mort. Elle la côtoyait chaque jour. Sur un champ de bataille. Dans chaque village. Dans chaque maison où on attendait d'elle qu'elle fasse des miracles. Des vieillards. Des hommes et des femmes. Des enfants.... Oui. La mort, elle la côtoyait chaque jour et à chaque fois elle pouvait lire dans leurs yeux, cette peur saisissante de disparaître dans l'oubli.

    - Vous devez être épuisé. Permettez moi de vous montrer votre chambre....

    ****

    Premières lueurs de l'été. Premier rayon de soleil. Sevym mourut quelques semaines avant que la neige fonde et que les fleurs éclosent. Le dos droit. Le menton redressé, Asay regardait la pierre tombale. Des mois. Des mois avant qu'il ne donne son dernier soupir. Des mois passés sous le signe de la souffrance et du courage. Ô combien, Jana du se battre pour se tenir debout. Ô combien, Morgan comme lui même durent la soutenir lors de la veillée funeste.

    « Acceptez toute mes condoléances. »

    Une main se posant sur la surface de son épaule. Aeleris cherchant ses iris pour y plonger les siens. Elle aurait pu partir. Elle aurait pu vaquer à ses propres obligations et pourtant.... Pourtant, elle demeurait toujours présente. Là. Auprès de lui tel un ange veillant sur le guerrier.

    - Il ne souffre plus à présent. Comme je vous l'ai dis, la mort n'est qu'un passage. Elle fait partit du cycle. A nous de l'accepter et d'honorer leur mémoire.

    Ô combien, une lueur passa entre eux. Ô combien, leur relation devenait plus qu'une simple amitié. Qu'un simple respect éprouvé l'un pour l'autre. Pendant des semaines, la guérisseuse retardait son départ. Encore et toujours alors qu'elle estimait que sa place était ici et non ailleurs. Pendant des semaines, ils se retrouvaient presque chaque soir, leurs pas foulant la terre asséchée tandis qu'ils discutaient de tout et de rien tels deux êtres se complaisant uniquement dans la présence de l'autre.

    Ce fut lors d'une promenade que leur amour s'éclaira au grand jour alors que les arbres chantaient et que le vent murmurait. Ce fut lors d'un soir de pleine lune qu'ils se donnèrent l'un à l'autre au point même de se jurer fidélité tandis qu'ils planifièrent leur mariage quelques temps après.

    Comme ce jour aurait du être magnifique. Comme cet instant aurait du être unique, magique aux yeux des mariés comme à ceux de leur famille. Asay avait prit son frère comme témoin de leur union, Jana en étant comblée alors que ses prunelles étaient imbibé de larme. Des larmes de fierté. Les larmes d'une mère face à ses fils.

    « Plus les années passent et plus vous ressemblez à votre père. Vous êtes enfin devenu des hommes. Des hommes qui n'auront bientôt plus besoin de leur mère. Asay... Mon fils. Ma porte sera toujours ouverte. A toi comme à ta femme. A la famille que vous allez bientôt créer. Je suis fière de toi. Fière de voir quel homme tu es devenu même si pour moi, tu resteras toujours mon petit garçon. Que les dieux vous protège.»

    Oui. Ce jour aurait du être magnifique mais hélas, le destin en avait décidé autrement.... Quelle déchirure que de voir un mariage se briser avant même d'avoir échangé les alliances. Quelle déchirure que de voir les gens qu'on aime se faire attaquer alors qu'on ne s'y attendait nullement.

    Des barbares. Des êtres vils et mesquins qui assaillirent sans ménagement la vallée. Des hurlements. Les sabots de leurs montures frappant le sol comme pour le retourner. Le détruire sous leurs assauts lacérés.

    Agrippant son épée, Asay prit part au combat. Ô combien, il aurait voulu protéger Aeleris. Ô combien, il avait faillit à ses promesses. A ses promesses faite à lui-même tandis qu'il avait compté les dévoiler lors de la cérémonie. Sa lame fouettant l'air de sa pointe. Un cri rauque jaillissant de sa gorge. A ses côtés, Morgan luttait, le jeune guerrier lui accordant un regard alors qu'ils se mirent tout deux en position d'attaque.

    - Es-tu mon frère maintenant et à jamais?

    « Maintenant et à jamais » Comme cette question paraissait étrange. Insensée. Comme elle était pourtant l'emblème de leur fraternité. Bientôt, l'herbe devint aussi rouge que le ciel. Aussi froide que les montagnes. Bien que peu nombreux, les barbares tuèrent beaucoup de bétails et d'invités, les hommes du nord ripostant avec courage tandis que la journée ainsi, s'acheva....

    ****

    La nuit était si belle mais si triste. Sur le sol, des cadavres. Des cadavres encore chaud qui semblaient prier le ciel de les accueillir. Ô combien, les noces avaient été sanglant. Ô combien, ce mariage s'était déroulé dans la mort et le sang. Pourquoi et comment? Quelles étaient les raisons de cet acharnement? Tant de questions qui, hélas, ne trouvaient aucune réponse valable.

    Ses pas foulant la terre souillée, l'homme passait de cadavre en cadavre. Des amis. Des frères. Des femmes dont le pan de la jupe avait été soulevé. Des enfants qui avaient été frappé par derrière. En ce combat, ils en étaient sortit victorieux cependant les pertes avaient été lourde.

    Son frère se tenant à quelques mètres de là où il était. Son regard s'ancrant dans le sien comme pour lui faire passer un message. Amer. Oui. En cet instant, il était amer. Immobile telle une statue de marbre. Rompant le court de sa marche comme littéralement frappé par son expression, Asay le regarda. La douleur de Morgan. Aucun son ne venant perturber ce face à face.

    - Où est Aeleris? Où est ma femme?

    Garder la tête haute et pourtant sentir son coeur se serrer. La mâchoire crispée. Les poings serrés, le jeune guerrier intima à son frère de lui répondre. Le corps tremblant. Ses lèvres frémissant à chaque mot, l'homme arqua l'un de ses sourcils. Où était-elle? Pourquoi ne venait-elle pas à lui? Ô combien, une part de lui savait. Ô combien, il se doutait de quelque chose. Une chose qu'il refusait cependant de croire. Une réalité qui refusait de voir.

    - Répond moi Morgan....Je t'implore de me répondre.

    Le jeune Olore refusant de s'écarter. Asay le bousculant subitement. Ô combien, une vive douleur le transperça. Ô combien, il laissa tout honneur au profit de la souffrance. Son genou frappant violemment la surface du sol. Sa main lâchant son épée comme ne pouvant plus la supporter. Un hurlement. Oui. Un hurlement rauque jaillissant dans la vallée.

    Étendue sur le sol, Aeleris était là. Au dessus d'elle, Jana s'y trouvait, ses prunelles s'amarrant dans celles de son fils alors que des larmes les aveuglaient. Morte. Sa bien aimé était morte. Brisée par la folie meurtrière des barbares. Souillée par leurs malveillances. Ses long cheveux bruns formaient comme une auréole au dessus de sa tête. Le pan de sa robe virevoltait légèrement au gré du vent comme pour la recouvrir de sa soie.

    «Je suis désolé Asay.... On ne peut plus rien pour elle. »

    Se relevant, sa mère tenta de l'approcher. Comme l'homme avait du mal à respirer. Empoignant la terre comme pour y déverser sa colère, le guerrier susurra entre ses dents serrés.

    - Laissez-moi....Partez!

    Sa voix claquant dans l'antre du silence. Ses iris se plantant sauvagement dans ceux meurtrit de Morgan et de Jana. Seul. Il avait besoin d'être seul. Ô combien, Asay ne voulait pas qu'on le console. Ô combien, il ne voulait pas de leur pitié. Oui. La nuit était si belle mais si funeste, l'homme se redressant difficilement tandis qu'il prit dans ses bras tremblants, le corps sanglant de sa belle. Pour un dernier voyage. Pour un dernier adieu....

    ****

    Au matin même, le jeune guerrier décida de partir malgré les efforts considérables de Morgan pour le retenir. Une année à errer. Ses pas l'entrainant vers un chemin inconnu. Un chemin qui pourtant, allait chambouler sa vie. Une rencontre. Celle-ci l'obligeant à prendre une décision.

    Gwayn était son nom. Un assassin. Un chef à la tête d'une armée. Une armée de renégat en quelque sorte. Pourquoi Asay décida de le rejoindre? Pourquoi il changea radicalement sa vision des choses? Car plus rien ne semblait avoir de l'importance. Car la colère et la haine demeuraient toujours présente. Tapit dans son coeur en attente d'être apaisé.

    Huit ans. Huit ans passés à leurs côtés. Lors de ces nombreuses années, l'homme se lia d'amitié avec Deanna. Ô combien, ils devinrent « frères d'arme », coéquipiers dès lors qu'ils étaient envoyé en mission. Ô combien, ils devinrent également amant ou du moins, une amitié amélioré alors qu'ils n'éprouvaient l'un pour l'autre, aucun amour. Seulement du respect et de l'attirance charnel.

    Un drame. Un drame chamboulant une fois de plus le court de l'histoire. Subitement, Gwayn fut tué, Assassiné, Deanna se voyant sournoisement accusé tandis qu'elle fut chassé comme une vulgaire proie. Comme Asay croyait à son innocence. Comme il était convaincue qu'elle n'y était pour rien. Elle qui aimait Gwayn. Elle qui n'aurait jamais fait une telle chose.

    - Je dois la retrouver.... Seule elle pourra m'apporter la vérité.

    Sa main glissant sur le pelage soigneux de son chien des montagnes. L'homme profitant de la nuit pour s'éclipser du campement. D'après ce qu'il avait entendu dans l'antre même du village, Deanna se trouvait dorénavant dans un camp amazone. Celui de la reine Awen, Asay se dirigeant ainsi vers ce fameux village alors qu'il avait la ferme intention de rétablir la vérité. Une vérité visiblement bafoué par Sharin et ses comparses...

    ▬ Portrait psychologique : Asay est quelqu'un de noble. De respectueux. Courageux, il n'a pas peur de la mort. Beaucoup ont du mal à le percer, le guerrier demeurant généralement mystérieux et solitaire alors qu'il parle très rarement de lui. Voir jamais.

    Asay est aussi quelqu'un de très loyal. Quand il sert une cause ou une personne, il le fait à part entière, donnant même sa vie tandis qu'il est prêt à tout sacrifier. Oui. L'homme est vraiment quelqu'un de noble et de vaillant mais comme tout être humain, celui-ci a également des faiblesses. Des faiblesses qui apparaitront surement lors d'un futur proche.

    Protecteur, il a toujours eu tendance à surprotéger son petit frère. Bien qu'il lui montrait jadis l'art et la manière de combattre, il gardait fréquemment un œil sur lui.

    ▬ Portrait physique : Asay a un visage plutôt carré. Dur. Cheveux bouclés, ceux-ci lui arrive au niveau de la nuque. Foncés, ils s'allient parfaitement avec ses vêtements qui sont souvent sombre. Yeux bleus, son regard a quelque chose d'unique. De mystérieux comme imprenable et impénétrable.

    Au niveau de la carrure, Asay est un homme musclé et bien bâtit. Ni trop grand, ni trop petit, il entre dans la catégorie de taille moyenne. Sourcils plutôt épais, il possède également une barbichette de plusieurs jours qu'il entretient fréquemment et qui contourne sa bouche d'une façon régulière.










    DERRIÈRE L'AVATAR



    ▬ Célébrité: Richard Madden

    ▬ Prénoms ou pseudos : July :D

    ▬Age : 24 ans :D

    ▬ Multicompte : [x] Oui [ ] Non

    ▬ Comment avez vous connu le forum: Créatrice du forum Cool

    ▬ Autre chose : Voici mon dernier personnage (de tout les derniers Laughing ) Car il me tenait à coeur

    ▬ Code du règlement :
    Spoiler:
     




Dernière édition par Asay Olore le Jeu 5 Juil - 8:15, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas

Onnie Meghan

avatar

ME ◆Onnie Meghan
Guerrière - Tyrannique ♠

MessageSujet: Re: Asay Olore [Guerrier indépendant][finie] Ven 29 Juin - 11:44

Re-Bienvenue Mon Chou Twisted Evil

Un guerrier indépendant, assassin, à la recherche dune vengeance tout comme moi sauf que toi au moins tu n'es pas atteint de folie meurtrière Twisted Evil Laughing

Je te souhaite bonne chance pour la suite de ta fiche, surtout l'histoire que j'ai hâte de lire ♥️
Revenir en haut Aller en bas

Asay Olore

avatar

ME ◆Asay Olore
Guerrier - Assassin ♠

MessageSujet: Re: Asay Olore [Guerrier indépendant][finie] Dim 1 Juil - 13:41

Merci Onnie :D

LaughingLaughing En effet, on se ressemble sur plusieurs points Pensif

Merci J'espère que vous l'aimerez
Revenir en haut Aller en bas

Mehrez Tharwat

avatar

ME ◆Mehrez Tharwat
Villageois - Tavernier ♠

MessageSujet: Re: Asay Olore [Guerrier indépendant][finie] Dim 1 Juil - 15:07

Bienvenue combattant !

Hâte de lire ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

Asay Olore

avatar

ME ◆Asay Olore
Guerrier - Assassin ♠

MessageSujet: Re: Asay Olore [Guerrier indépendant][finie] Dim 1 Juil - 18:57

Merci Coeurs Coeurs

Je ferai mon possible pour l'avancer lors de mes pauses
Revenir en haut Aller en bas

Bran Blaidd

avatar

A ◆Bran Blaidd
Alpha - Forgeron ♠

MessageSujet: Re: Asay Olore [Guerrier indépendant][finie] Lun 2 Juil - 13:54

ASAYYYYYYY !!!!
*Fait comme les émoticônes.*
Hâte de mettre en place ce dont on a parler hier Wink

P.S. : Saison 1 finie Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Asay Olore

avatar

ME ◆Asay Olore
Guerrier - Assassin ♠

MessageSujet: Re: Asay Olore [Guerrier indépendant][finie] Lun 2 Juil - 18:19

Merci Bran Coeurs

Moi aussi j'ai hate Coeurs Coeurs ooo Zez Belle final hein? :D
Revenir en haut Aller en bas

Asay Olore

avatar

ME ◆Asay Olore
Guerrier - Assassin ♠

MessageSujet: Re: Asay Olore [Guerrier indépendant][finie] Jeu 5 Juil - 8:45

Fiche achevée Embarassed J'espère qu'elle vous plaira
Revenir en haut Aller en bas

Bran Blaidd

avatar

A ◆Bran Blaidd
Alpha - Forgeron ♠

MessageSujet: Re: Asay Olore [Guerrier indépendant][finie] Jeu 5 Juil - 8:50

Superbe fiche Coeurs Coeurs

Je t'annonce que tu es validé !

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Asay Olore

avatar

ME ◆Asay Olore
Guerrier - Assassin ♠

MessageSujet: Re: Asay Olore [Guerrier indépendant][finie] Jeu 5 Juil - 8:54

Merci Coeurs
Revenir en haut Aller en bas

Vitani Riviera

avatar

ME ◆Vitani Riviera
Amazone - guerrière ♠

MessageSujet: Re: Asay Olore [Guerrier indépendant][finie] Jeu 5 Juil - 9:07

Tout simplement génial ta fiche Zez .. J'ai bien eu raison de patienter ....
Revenir en haut Aller en bas

Asay Olore

avatar

ME ◆Asay Olore
Guerrier - Assassin ♠

MessageSujet: Re: Asay Olore [Guerrier indépendant][finie] Jeu 5 Juil - 9:33

ooo Merci Vitani Contente qu'elle vous plaise
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Asay Olore [Guerrier indépendant][finie]

Revenir en haut Aller en bas

Asay Olore [Guerrier indépendant][finie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Mandat kont Aristide - No DYOL to talk!
» [14 CAEN][27/28 mars 2010][Apo] La bataille de Corvus Bridge
» FdP gratuit sur un site bien connu jusqu'au 31/05
» Nains 500 points
» Le guerrier écarlate [FINIE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amazons Warriors :: Avant tout :: Présentation :: Confrérie de l'Aigle-